Bienvenue sur la page du mécénat territorial !

Les Rivières Sauvages sont des milieux exceptionnels, rares, souvent méconnus et parfois menacés où des gestionnaires, en lien avec le Réseau des Sites Rivières Sauvages, innovent pour trouver des solutions de préservation. Or, l’État et les pouvoirs publics ne financent pas ou trop peu les rivières qui présentent un bon fonctionnement. Les études techniques et scientifiques d’amélioration des connaissances,  qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de ces rivières pour augmenter leur résilience par exemple, ne sont quasiment jamais financées. Le soutien du grand public, des citoyens et des entreprises est donc indispensable. 2 centimes d’euro par français actifs suffiraient pour assurer pleinement la prise en charge des actions 2021 !

C’est la raison pour laquelle, nous avons lancé le mécénat territorial. Chacun peut désormais participer financièrement et concrètement aux actions de préservation et de conservation de sa rivière sauvage. Pour ce faire :

    1. CHOISISSEZ VOTRE RIVIÈRE ci-dessous et obtenez toutes les informations sur les actions menées.
    2. FAITES UN DON par chèque ou via le formulaire en ligne (après avoir renseigné le montant de votre don et vos coordonnées, un menu déroulant permet de choisir sa rivière).

Ainsi chacun, entreprise ou particulier, pourra participer à la protection de la biodiversité sur son territoire.

70 % du montant du don financera directement les actions du programme de la rivière choisie. La part restante sera attribuée au fonctionnement global et aux actions nationales du réseau des Rivières Sauvages labellisées. Le don est défiscalisé à hauteur de 66 % pour les particuliers et de 60 % pour les entreprises.

Chaque don est utile et nécessaire. Protégeons nos rivières !

Je choisis un "Site Rivières Sauvages" :

L'Artoise (02)

L’Artoise, rivière transfrontalière avec la Belgique située dans le département de l’Aisne, est labellisée “Site Rivières Sauvages” depuis juin 2016. Le programme d’actions associé est co-porté par la Fédération de l’Aisne pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques (FAPPMA) et l’Office National des Forêts (ONF).

L'Arvière (01)

L’Arvière, rivière karstique du Valromey dans l’Ain, et ses affluents le Groin et le ruisseau de Malageriaz, sont labellisés “Site Rivières Sauvages” depuis janvier 2019. Le programme d’actions associé est porté par le Département de l’Ain.

Action à financer : Mise en place d’un protocole d’éradication de la Renouée du Japon (espèce exotique envahissante).

Le Chéran (73 - 74)

Le Chéran, au cœur du massif des Bauges, et son affluent le Nant d’Aillon, sont labellisés “Site Rivières Sauvages” depuis janvier 2019. Le programme d’actions associé est porté par le Parc naturel régional du Massif des Bauges, le SMIAC, l’APPMA du Haut Chéran et l’APPMA d’Albanais.

Actions à financer : Suivi de la qualité de la rivière par monitoring optimisé. Etude des refuges thermiques (zones où la faune piscicole trouve refuge en période de forte chaleur).

Le Fangu et le Travu (Corse)

Le Fangu, en Haute-Corse, et le Travu, à cheval entre Haute-Corse et Corse du Sud, sont deux fleuves côtiers labellisés “Site Rivières Sauvages” de leurs source à leur embouchure depuis septembre 2018. Le programme d’actions associé est porté par le Parc naturel régional de Corse (PNRC).

Actions à financer : Reportage photos subaquatiques. Etude de l’ADN environnemental des diatomées. Etude sur la capacité de charges : mesurer la capacité de l’écosystème de la rivière à se régénérer après la saison touristique.

Le Galeizon (30 - 48)

Le Galeizon, situé dans le sud de la France, à cheval sur les départements de la Lozère et du Gard, est labellisés “Site Rivières Sauvages” depuis septembre 2018. Le programme d’actions associé est co-porté par le Syndicat Mixte des Hautes Vallées Cévenoles et l’EPTB des Gardons.

Actions à financer : Hélitreuillage de carcasses de voitures à Lamélouze et Saint-Martin de Boubaux. Arasement de seuils à l’aval de Cendras pour rétablir la continuité écologique.

La Grande Leyre (40)

La Grande Leyre, surnommée la petite Amazone, prend sa source dans le département des Landes. Elle rencontre son principal affluent la Petite Leyre, pour former la Leyre, puis se jette dans le bassin d’Arcachon, en Gironde (33). La partie amont, appelée la Grande Leyre, correspond au tronçon labellisé “Site Rivières Sauvages” depuis juin 2017. Le programme d’actions associé est porté par le Parc naturel régional des Landes de Gascogne.

Actions à financer : Accompagnement de l’expédition PLASCOTE pour l’étude des microplastiques. Renouvellement de la signalétique du sentier du Hourc d’Eyre.

Le Guiers Mort (38)

Le Guiers Mort, au nord du département de l’Isère, est labellisé “Site Rivières Sauvages” depuis juillet 2019. Le programme d’actions associé est co-porté par Parc naturel régional de Chartreuse et l’association de pêcheurs “Réciprocité Guiers”.

Actions à financer : Etude des refuges thermiques (zones où la faune piscicole trouve refuge en période de forte chaleur). Etude sur les Cincles plongeurs comme bioindicateurs, prélèvements et analyse de plumes, sang et excréments.

Le Léguer et le Guic (22)

Le Léguer se situe à l’ouest des Côtes d’Armor, en Bretagne. Ce « fleuve côtier » long de 59 km draine les plateaux du Trégor intérieur, s’écoule vers le Nord et se transforme en estuaire avant de se jeter dans la Manche en baie de Lannion. La partie amont du Léguer et son principal affluent le Guic sont labellisés “Site Rivières Sauvages” depuis octobre 2017. Le programme d’actions associé est porté par le Bassin Versant “Vallée du Léguer”.

Actions à financer : Chantiers d’arrachage de Balsamine de l’Himalaya (plante exotique envahissante). Le “Léguer en fête”, un festival estival pour animer la vallée et faire connaitre ses richesses.

Le Nant Bénin (73)

Le Nant Bénin, ou torrent des Esserts, se situe dans le département de la Savoie, en zone d’adhésion du Parc National de la Vanoise. Depuis sa source jusqu’à sa confluence avec le Ponthurin, et avec tous ses affluents, il est labellisé “Site Rivières Sauvages” depuis janvier 2017. Le programme d’actions associé est porté par l’Association Nant Sauvage.

Actions à financer : Édition d’une plaquette grand public présentant la faune et la flore de la vallée. Randonnées découvertes hebdomadaires avec un accompagnateur en montagne sur la période estivale à destination des habitants et des touristes. Organisation d’une semaine “Esprit Nature” sur le thème de la biodiversité : projection de films, conférences, ateliers découverte de la rivière, randos accompagnée, spectacle…

Le Rif Garcin (38)

Le Rif Garcin se situe dans le département de l’Isère, en zone d’adhésion du Parc National des Ecrins. Avec tous ses affluents il est labellisé “Site Rivières Sauvages” depuis janvier 2020. Le programme d’actions associé est co-porté par deux associations locales : la Diane du Taillefer (AAPPMA) et ADEO (Association pour la Défense de l’Environnement à Ornon).

Actions à financer : Nettoyage de la décharge de la Poyat. Réhabilitation des habitats des poissons au niveau du Pont des Oules.

La Valserine (01 - 39)

La Valserine, 1e rivière labellisée “Site Rivières Sauvages” en octobre 2014, prend sa source dans le département du Jura avant de rejoindre le Rhône en s’écoulant dans le département de l’Ain. Le programme d’actions associé est porté par le Parc naturel régional du Haut-Jura et implique de nombreux acteurs locaux.